Mesdames, Messieurs,

Depuis de nombreux mois, nous nous rencontrons dans vos quartiers, sur le marché ou dans les commerces. Au cours de nos échanges, j’ai ressenti une formidable énergie dans vos mots, une vraie soif de changement à Audincourt et parfois aussi, hélas, une colère légitime s’agissant de vos proches ou de vous-mêmes.

Sachez que ce sont ces échanges qui ont nourri la campagne que j’ai menée avec toute mon équipe, soyez tous ici remerciés pour l’accueil que vous nous avez réservé et pour les encouragements que vous nous avez témoignés.

 

Le programme que j’ai construit est un peu votre œuvre. Il traduit les inquiétudes et les attentes dont vous m’avez fait part. Il s’appuie sur une fiscalité moins étouffante, dans une période où le pouvoir d’achat est en berne. Lire la suite

Communiqué / Caden’Cité, le tracé polémique !

Mesdames, Messieurs,

 

Comme je l’écrivais encore récemment, le temps d’une campagne électorale est le moment où l’on prend des

engagements, et où l’on se doit d’adopter des positions claires devant les électeurs. C’est encore plus vrai,

lorsqu’on est candidat sortant, et que l’on doit en plus faire face à son bilan.

Vous le savez, vous pourrez compter sur mon équipe et moi-même pour réviser le projet Caden’Cité, grâce à

une nouvelle majorité à PMA, en cas de victoire. Vous connaissez mes positions, elles sont claires, et sans

ambiguïté.

Mais ce n’est pas le cas de la majorité sortante ! Lire la suite

Réforme des rythmes scolaires

Réforme des rythmes scolaires

MONSIEUR PEILLON VOTRE PROJET, EN L’ETAT ACTUEL EST INACCEPTABLE, POUR LES ELEVES, POUR LES PARENTS ET POUR LES ENSEIGNANTS !

Monsieur Peillon veut instrumentaliser les familles au nom du bien être et de l’avenir des enfants !

Ce projet est une hérésie !

Il est en effet d’une logique implacable, selon Vincent Peillon, que les enfants seront moins fatigués en travaillant une demi-journée supplémentaire !

D’autant plus que de nombreux parents ont aménagé leur temps de travail, pour passer le mercredi avec leurs enfants ; Dans le cas de familles éclatées à la suite d’un divorce, c’est une réalité encore plus nécessaire au bien-être de l’enfant. Mais il est vrai Monsieur Peillon, que votre volonté est bien d’éloigner les enfants de leur structure familiale, et par la même des valeurs qui doivent leur être transmises !

Les parents investis continueront le suivi de leur enfant à la maison. Pour les autres, cette réforme cautionne leur manque d’intérêt pour l’école, et les encourage à se déresponsabiliser encore davantage dans leur rôle éducatif. Lire la suite