Arbletiers, la zone sacrifiée ?

Arbletiers- Audicourt .Christine BesançonAprès les fermetures de 4 Murs, Weldom, ou encore la Halle aux Chaussures, c’est cette fois au tour de Grand Frais de quitter la zone des Arbletiers au profit de Sochaux. Ces enseignes mettent certes en avant le manque de stationnement, du fait du THNS, mais n’y a-t-il pas un mal plus profond ?

Le commerce, sur un axe sud-nord, amorce pourtant une belle dynamique dans le Pays de Montbéliard : une extension autour de Géant Exincourt, une nouvelle zone à Sochaux, avec des emplois à la clef. A Audincourt pourtant, les Arbletiers peinent à trouver un second souffle. Les liaisons pédestres ne sont guère facilitées sur la zone, les automobilistes sont moins bien accueillis, et surtout, les Arbletiers font probablement les frais de la mise en avant, très politique, Lire la suite

Majorité : l’unité volera-t-elle en éclat ?

 

2ème tribune 2018- parution audinfoLa gauche audincourtoise nous avait habitués jusqu’ici à une unité forcenée, une unité souvent de façade où – vaille que vaille, coûte que coûte – personne ne devait sortir du rang. Quitte à avaler des couleuvres et renier les convictions de toute une vie.

 

Mais le temps où les affaires de la gauche audincourtoise se traitaient le petit doigt sur la couture du pantalon est-il aujourd’hui révolu ? La démission finalement concédée par Martial Bourquin au poste de maire marque-t-elle une nouvelle ère, dans laquelle les voix dissonantes vont enfin parvenir à se faire entendre ? Symbole de ce point de rupture Lire la suite

Dégradations à l’UFR de Besançon !

 

Les rebelles de fête foraine ! Récemment, la faculté de sciences humaines de Besançon a été l’objet de dégradations (casse, dégradations Christine Besançontags, vandalisme …) par une minorité d’étudiants inscrits.

-      41 écrans d’ordinateurs détruits,  meubles audiovisuels dégradés, 5 salles de classe saccagées,  vidéoprojecteur dérobé, câblage arrachés, plafond détérioré…

-      Graffitis agressifs à Mégevand, à l’Arsenal et sur les murs de l’amphi Donzelot    

-      Distributeurs de boissons détruits et vandalisés, etc.

Voilà le parfait exemple de la dictature imposée par une poignée d’imbéciles qui pensent qu’on a raison quand on fait n’importe quoi, pourvu que ce soit gros. Il semble que les critères de notation en cours de licence en soient à l’origine : autrement dit, une réaction de sales enfants gâtés et inconséquents.

Résultat : plusieurs dizaines de milliers d’euros de facture, payés par les contribuables que nous sommes,et des centaines d’étudiants pénalisés en raison de salles fermées et de services essentiels aux études momentanément indisponibles. Lire la suite

Le sénateur et ses « doubles bureaux » …

Christine Besançon ma FrancePourquoi autant d’opacité entoure l’utilisation de deux bureaux de la Ville par le sénateur et son assistante parlementaire ? C’est la question que je me pose, après avoir demandé des précisions aux services municipaux et au vu des différents éléments que j’ai pu jusqu’ici recueillir.

Car depuis 2008, le sénateur occupe des mètres carrés au sein de la mairie pour son activité au Sénat. Jusqu’ici rien d’anormal. Mais qu’il me soit aujourd’hui permis de poser un certain nombre de questions :

Pourquoi, alors qu’une délibération datant de 2008 prévoit une durée d’une année, avec soumission au vote à l’issue de chaque exercice pour reconduction, n’ai-je jamais vu ces fameuses délibérations passer en conseil municipal ?

Pourquoi recourir à une « occupation précaire du domaine public », alors que nous sommes manifestement ici en présence d’un cas de location-bail ?

Pourquoi n’obtient-on pas la liste détaillée des « charges » inhérentes à l’utilisation de ces bureaux : cela comprend-il l’électricité, le matériel informatique, la ligne téléphonique, les consommables … ?

Pourquoi, alors qu’il est d’usage de le faire dans le cas d’un bail, n’indique-t-on pas la somme du loyer pour l’occupation des mètres carrés, et la somme correspondant aux charges ?

Pourquoi la convention établit-elle le même loyer pour les deux bureaux, qui sont manifestement de surfaces différentes ? Je rappelle au passage que le sénateur Lire la suite

FC Sochaux, des élus « Made in China »

tribune Christine BesançonLe FC Sochaux porte depuis toujours les valeurs du Pays de Montbéliard. Des valeurs de travail, de dur apprentissage et d’humilité, dans une époque où le fric facile devient une obsession pour nos jeunes. Loin du foot-business, on croise dans les tribunes de Bonal cadres, ouvriers, commerçants et chômeurs, tous réunis par l’amour du club et du ballon rond.

Avec sa gestion qu’on qualifiera pudiquement « d’opaque », le président du FC Sochaux risque d’envoyer le club en National et se moque de cette institution, de son histoire, de ses milliers de supporters, de ses salariés Lire la suite

Refusons ensemble le compteur électrique Linky

tribune decembre 2017Enedis déploie ses nouveaux compteurs électriques baptisés Linky (de l’anglais « lien » pour « connecté ») dans la plus totale opacité pour les citoyens. Véritable fil à la patte, Linky se multiplie malgré de nombreuses enquêtes, issus d’organismes indépendants tels que l’UFC Que choisir, qui pointent du doigt sa fiabilité et les risques sanitaires liés aux émissions d’ondes.

Face à cela, les villes ont un rôle à jouer, celui du principe de précaution et d’information. Est-ce qu’Audincourt remplit le sien ? Non, car, malgré plusieurs demandes de ma part pour qu’une rencontre citoyenne soit organisée, aucune action de la municipalité n’a été engagée. Il est pourtant possible Lire la suite

Gratuité des parkings pour les véhicules électriques

Ce matin « toutmontbeliard.com » a fait paraître un article, annonçant l’installation de 2 bornes de recharge pour véhicules recharges élecélectriques, à Audincourt ( http://www.toutmontbeliard.com/2017/11/03/nouvelles-bornes-de-recharge-pour-voitures-electriques-a-audincourt/) ,  j’ai repensé à ce projet de délibération que j’avais alors proposé au Maire de la commune, dans un courrier du 7 octobre 2014, demandant la gratuité des stationnements pour les véhicules électriques.

Avec l’installation de nouvelles bornes, mon courrier de 2014 est plus que jamais d’actualité. Vous pourrez donc en prendre connaissance dans le copié collé ci-dessous. il ne devrait pas manquer de vous intéresser. Lire la suite

Tout ça pour ça …

tribune octobre 2017 Christine BesançonMartial Bourquin n’aura pas soigné sa sortie comme Serge Paganelli l’avait fait en son temps. Serge Paganelli l’avait fait par volonté, Martial Bourquin par obligation légale. Serge Paganelli l’avait fait avec élégance, Martial Bourquin en jouant petits bras. En traînant la patte et en se faisant prier devant le délai fatidique, malgré ses vieilles promesses.

Martial Bourquin aurait du miser sur l’avenir pour Audincourt, en pariant sur le renouvellement, conformément à l’esprit de la loi sur le non-cumul des mandats et des indemnités. Avec l’élection de Marie-Claude Gallard, le sénateur mise au contraire à court terme, se donne de l’air pour rester dans le jeu tout en attisant les rancœurs à gauche. Lire la suite

Le gaspillage financier de l’UE se poursuit

UnionLe 18 octobre 2017  en Commission des Affaires Étrangères,  l’Assemblée Nationale a voté une augmentation du budget alloué à l’Union européenne.

La contribution financière de la France à l’Union européenne va atteindre désormais 20,2 milliards d’euros.

Alors que le gouvernement impose encore et toujours plus de sacrifices aux Français, par un effort fiscal sans précédent demandé aux classes moyennes et populaires,  le budget exigé par l’Union européenne explose ! C’est clairement intolérable !

Nos concurrents étrangers, sont ainsi subventionnés par nos impôts, et dans le même temps, accueillent nos entreprises françaises qui délocalisent, c’est une vraie folie !

Il est tout aussi insupportable, Lire la suite

Quand le député ne reçoit pas dans sa propre circonscription

Christine Besançon circo blogTrouvez-vous normal que la permanence parlementaire de la 4e circonscription du Doubs soit située sur … la 3e circonscription ?
Au fil de mes rencontres avec les habitants, nombreux sont les citoyens qui me disent ne pas pouvoir se déplacer jusqu’à Montbéliard. Les personnes qui sollicitent le député sont – pas toujours, mais souvent – des gens qui choisissent de s’adresser à lui en dernier recours, lorsque des procédures « classiques » continuent de les maintenir dans des situations sociales pour le moins éprouvantes à vivre. A ce titre, la permanence d’un député se doit d’être située au cœur de son territoire.
Si je suis élue, je m’engage Lire la suite