Après la flambe, c’est le calme plat

Audincourt ronronne et patine. Force est de constater que depuis quelques mois, la frénésie de projets est stoppée net : d’aucuns se disent tant mieux, d’autres s’en inquiètent … il y a un peu des deux. Car si les travaux ont exaspéré bon nombre d’habitants, ils ont laissé place à un silence qui pose question.

Alors, à qui la faute ? A des finances exsangues après des années de dépenses XXL ? A un manque de créativité de la nouvelle équipe aux commandes ? Même la presse locale n’accorde plus à Audincourt les mêmes honneurs qu’auparavant. Tout un symbole.

Il reste pourtant beaucoup à faire. Pour cela, il aurait fallu pouvoir se garder des marges de manœuvres financières plutôt que de « flamber ». Les anciennes Forges pourraient être réhabilitées via un programme confié au secteur privé, en accueillant notamment un véritable espace de co-working qui fait défaut dans l’agglomération.

La Ville pourrait réfléchirà l’installation de maraîchers, notamment en biologique, … des projets raisonnables financièrement, et utiles à la cité, ça ne manque pourtant pas !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*