Bravo aux gilets jaunes et légiférons sur le flash-ball

100 € sur la prime d’activité, abandon de la hausse au 1er janvier 2019 sur le carburant (15 cts sur le litre), prime de plusieurs centaines d’euros pour les salariés des entreprises volontaires … Quels élus, quels gouvernements, peuvent en un trimestre à peine se targuer d’un tel bilan. Ce 1er bilan, à qui le doit-on ?

Aux gilets jaunes qui ont crié leur ras-le-bol des fins de mois impossibles. Mais le combat continue. Je suis « gilet jaune ». J’ai partagé avec eux plusieurs heures à la Charmotte, où les autorités préfectorales préfèrent évacuer les manifestants pacifistes plutôt que les caravanes qui polluent et occupent illégalement le site.

Pour les quelques casseurs qui parasitent ce formidable mouvement populaire, il existe déjà des lois. Mais pour les citoyens pacifistes qui ont perdu un œil, qu’attend-on pour légiférer sur le flash-ball ? A Audincourt, où un jeune avait déjà été victime d’un tel drame, nous nous devons plus qu’ailleurs de ne pas avoir la mémoire courte …

 Christine Besançon

 

         

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*