Dégradations à l’UFR de Besançon !

 

Les rebelles de fête foraine ! Récemment, la faculté de sciences humaines de Besançon a été l’objet de dégradations (casse, dégradations Christine Besançontags, vandalisme) par une minorité d’étudiants inscrits.

–      41 écrans d’ordinateurs détruits,  meubles audiovisuels dégradés, 5 salles de classe saccagées,  vidéoprojecteur dérobé, câblage arrachés, plafond détérioré…

–      Graffitis agressifs à Mégevand, à l’Arsenal et sur les murs de l’amphi Donzelot    

–      Distributeurs de boissons détruits et vandalisés, etc.

Voilà le parfait exemple de la dictature imposée par une poignée d’imbéciles qui pensent qu’on a raison quand on fait n’importe quoi, pourvu que ce soit gros. Il semble que les critères de notation en cours de licence en soient à l’origine : autrement dit, une réaction de sales enfants gâtés et inconséquents.

Résultat : plusieurs dizaines de milliers d’euros de facture, payés par les contribuables que nous sommes,et des centaines d’étudiants pénalisés en raison de salles fermées et de services essentiels aux études momentanément indisponibles.

« Bravo » à eux.

Christine Besançon

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*