Les Forges, grandes oubliées d’Audincourt

tribune mai 2017Les Forges ont leur musée et c’est tout à l’honneur des ouvriers et des familles qui ont façonné leur histoire. Mais à ces descendants portugais, espagnols, polonais, marocains, italiens, yougoslaves … qui ont tant fait pour notre cité, quelle plus belle considération pourrait-on témoigner qu’en offrant un futur digne du passé de ce quartier.

La reconquête des berges du Doubs, on en vante les mérites pour le centre. Et pour les Forges ? Il y a pourtant là des espaces à reprendre, à reverdir, à urbaniser de façon intelligente et respectueuse de l’environnement. Il y a même un barrage … là où l’on cherche depuis presque dix ans un site pour immerger une micro-centrale hydraulique. Il y a là de quoi accueillir des entreprises de nouvelles générations et créer des logements, puisque la commune perd des habitants. Véritable porte d’entrée sur Montbéliard, les Forges sont aujourd’hui les grandes oubliées d’Audincourt. Ses habitants n’ont-ils pas droit, eux aussi, à une vaste opération de rénovation ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*