L’état de droit devrait toujours se soumettre au droit du peuple !

2048x1536-fit_hommage-victimes-attentat-nice-17-juillet-2016-promenade-anglaisAprès l’horrible tragédie de Nice où 86 personnes ont perdu la vie, ce fut au tour d’un prêtre de 86 ans d’être égorgé au moment même où il célébrait la messe.

A la terreur s’ajoute l’indicible. A la monstruosité s’ajoute la volonté de s’attaquer à notre civilisation chrétienne. À l’effroi de tout le pays s’ajoute la répugnance des Français contre ces barbares qui s’en prennent à un homme d’Église, symbole de paix et d’espérance. Le père Jacques Hamel est mort en martyr comme c’est le cas de milliers de chrétiens d’Orient !

Il est impératif de penser à la création de centres de rétention pour y placer hors d’état de nuire,  tous les individus radicalisés et que les prisons ne peuvent accueillir, le garde des Sceaux oppose un refus catégorique à ces propositions de bon sens,  au motif que cela nécessiterait de changer la Constitution.

Alors comme ça on est en droit de changer la Constitution pour le statut pénal du chef de l’Etat, ou pour inscrire le principe de précaution, mais pour la sécurité des Français, on n’a pas le droit ? »

Stupéfaction !

Les socialistes pris en tenaille entre leur « morale » insupportable, et l’opinion publique qui ne leur fait plus confiance pour mener la guerre au terrorisme, nous répètent en chœurs : «  Il y a une ligne infranchissable, l’état de droit. »

Mais  à quoi cela peut-il bien servir d’invoquer l’état de droit quand il s’agit justement de lutter contre les ennemis de l’État ?

Face à un danger exceptionnel, seules l’efficacité et la rapidité doivent passer au premier plan.

L’angélisme et la naïveté n’ont plus droit de citer. Face à des gens qui ne sont pas dans l’état de droit,  le gouvernement doit prendre des décisions en marge de l’état de droit.

Au lieu de cela, l’Etat affiche une résignation insupportable, pour ne pas dire scandaleuse, à voir se commettre de nouvelles tueries !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*