Tous ces enfants ne risquaient rien !

Tous ces enfants ne risquaient absolument RIEN d’une infection par COVID-19.

Et malgré cette réalité ils ont été injectés, avec un produit expérimental toujours en phase 3 sur 4 de tests, SANS AUCUNE surveillance clinique et biologique après injection !

Ils sont morts parce que des parents ont cru à la propagande politico médiatique, qui répète en boucle que ces injections sont sûres, et qu’il faut aveuglément y croire et s’y soustraire.

Ils sont morts, à cause de la censure opérée par les médias et les réseaux aux ordres, stoppant toute information, études, données témoignant des effets secondaires graves et parfois mortels de ces pseudo vaccins.

Ils sont morts, parce que notre gouvernement a dès le départ interdit l’utilisation de traitements efficaces et peu coûteux contre la covid, pour imposer des “vaccins” expérimentaux.

Un gouvernement, qui interdit aux médecins de faire leur métier “Soigner”, qui sanctionne les médecins qui sauvent la vie de leurs patients en leur donnant des traitements. Ce même gouvernement qui fini par suspendre (sans un sou) tous les soignants qui refusaient de servir de cobayes. Une hémorragie de soignants, des euthanasies (sans accord du patient) pratiquées avec le Rivotryl, la suppression de 17 600 lits d’hôpitaux depuis 2017…Comment peut-on encore être naïf au point de croire que ce président nous veut du bien?!

La médecine a été volontairement écartée au seul profit du dogme vaccinal.

Manipulations, mensonges, expérimentations, victimes…

Qu’importe pour BigPharma c’est le Jackpot !

 

A noter : de 2017 à 2020, Big Pharma

a versé 875 millions d’€ aux acteurs de la Santé

 

One thought on “Tous ces enfants ne risquaient rien !

  1. Bravo Christine. Tu défends la population entière contre ces criminels. Il faudrait que tout le monde lise tes publications. Maintenant ils s’en prennent aux enfants. Il faut que cela cesse. Ils ont triché aux élections pour maintenir au pouvoir ces génocidaires. Ils ont prévu les seringues avant les élections et en même temps, le nouveau variant déjà baptisé avant d’exister. Nouveau variant, qui comme par hasard touche majoritairement les enfants. Il faut être dépourvu d’intelligence pour ne pas lire dans leur jeu. La situation telle que je la vis actuellement me fait penser à ce que je me souviens avoir lu dans un livre de Jean François Deniau;
    ” L’espérance, c’est ce qui nous reste quand on à perdu l’espoir.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*