Le passeport vaccinal européen, dans les “tuyaux” depuis longtemps!

ÉTUDE DE FAISABILITÉ POUR LE DÉVELOPPEMENT D’UN CARNET DE VACCINATION UE

               Suivi de l’étude publiée en Octobre 2018

       Proposition pour un passeport vaccinal européen

 

Renforcer la confiance dans les vaccins pour les pays de l’UE

    • Orientations sur la lutte contre la réticence à la vaccination identifiés par les États membres
    • Renforcer l’impact de la vaccination européenne annuelle
    • Initiative de sensibilisation du public de l’UE sur la vaccination
    • Projets et initiatives traitant de l’hésitation à la vaccination
    • Rapport sur les procédures de collecte de données
    • Ensembles de données utilisés pour l’évaluation de l’interopérabilité des systèmes d’information sur la vaccination dans l’espace de l’UE
    • Conseils pour surmonter les problèmes juridiques (et techniques)

Vaccination mondiale, Sommet du 12 septembre 2019, organisé par la Commission européenne, en étroite coopération avec l’OMS

  • Lutte contre la désinformation en ligne sur les vaccins
  • Promotion en ligne et hors ligne des nouveaux outils d’information (via les médias sociaux, optimisation dans les moteurs de recherche…) notamment vers les médias, secteurs de la santé, Éducation, services sociaux.
  • Lancement du Projet d’établissement d’une Vaccination Européenne (Partage des Systèmes d’informations)
  • Lignes directrices pour un calendrier de vaccination de base de l’UE, en tenant compte des recommandations de l’OMS
  • Examiner la faisabilité, d’ici 2020 !
  • Développement de modules de formation en e-learning ciblant les médecins généralistes et les prestataires de soins de santé primaires axés sur l’amélioration des compétences pour répondre aux populations hésitantes et promouvoir le changement de comportement

  • Assurer la continuité d’approvisionnement, achats conjoints (grippe pandémique)
  • Soutenir l’autorisation de vaccins innovants, y compris contre les menaces sanitaires émergentes
  • S’attaquer à la faible utilisation du vaccin
  • Convenir d’un sous-ensemble de vaccins en ce qui concerne les priorités de recherche
  • Étude comportementale sur la vaccination pour identifier les hésitations à la vaccination dans différents sous-groupes de la population et des agents de santé

ET POURTANT LE CONSEIL DE L’EUROPE AFFIRME QUE LA VACCINATION NE DOIT ÊTRE NI OBLIGATOIRE, NI DISCRIMINATOIRE !  https://www.francesoir.fr/societe-sante/le-conseil-de-leurope-affirme-que-la-vaccination-ne-doit-etre-ni-obligatoire-ni

Source : feuille de route commission européenne- vaccins

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*