Oui, je serai candidate pour servir les audincourtois en 2020

Ils sont nombreux à y penser, et pas qu’en se rasant le matin. Je parle évidemment des prochaines municipales. Pour la majorité, cette élection risque d’être la plus douloureuse qui n’ait jamais été car si l’ancien maire Martial Bourquin continuera sans nul doute d’étendre son ombre sur la liste, son départ n’aura pas suffi à mettre en lumière une Marie-Claude Gallard dont on peinera à dresser un réel bilan personnel. Il faudra aussi composer avec les inévitables déceptions et rancœurs dont certaines ont même conduit jusqu’au tribunal.

La gauche historique se fera quelques cheveux blancs supplémentaires si En Marche se décide à entrer dans la danse. Le mouvement macroniste a sérieusement cannibalisé la gauche dans le Pays de Montbéliard aux dernières législatives et cela n’est qu’un début. De quoi faire voler en éclat les derniers sourires crispés de la façade.
Vous pourrez  compter sur ma détermination à œuvrer dans un esprit d’ouverture et de rassemblement, en menant naturellement une liste, afin de  poursuivre mon engagement auprès des audincourtois en  2020.

Fidèlement,

Christine Besançon 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*