Quand le député ne reçoit pas dans sa propre circonscription

Christine Besançon circo blogTrouvez-vous normal que la permanence parlementaire de la 4e circonscription du Doubs soit située sur … la 3e circonscription ?
Au fil de mes rencontres avec les habitants, nombreux sont les citoyens qui me disent ne pas pouvoir se déplacer jusqu’à Montbéliard. Les personnes qui sollicitent le député sont – pas toujours, mais souvent – des gens qui choisissent de s’adresser à lui en dernier recours, lorsque des procédures “classiques” continuent de les maintenir dans des situations sociales pour le moins éprouvantes à vivre. A ce titre, la permanence d’un député se doit d’être située au cœur de son territoire.
Si je suis élue, je m’engage à ce que ma permanence fixe soit située dans la 4e circonscription, au cœur de son bassin de population.
Je m’engage également à déployer des permanences itinérantes sur l’ensemble de la circonscription afin de rester au plus près des habitants, notamment pour ceux des communes situées au sud. Sans compter sur le fait de réparer cette incongruité quasi unique en France qui n’a franchement aucun sens.

Fidèlement,

Christine Besançon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*