Les travaux ont fait leurs premières victimes

Christine Besançon-tribune audinfoLes travaux du nouveau réseau de bus (THNS*) nous donnent hélas raison : à Audincourt, les commerces ferment : le pressing, Weldom,    Tom le Pirate, Epoques & Styles …

D’autres sont menacés : de nombreux emplois sont à mettre dans la balance, d’importantes dépenses de consommation s’évaporent localement, que les petits « barons locaux » oublient trop souvent de rappeler dans leurs discours.

Le tout pour quoi ? Un projet à 100 millions d’euros payables sur trente ans, avec son lot de contrats précaires sur deux ans (CDD et intérim), que devra rembourser toute une génération. Le réseau était efficace et ne nécessitait essentiellement, que quelques lignes supplémentaires (hôpital Médian,  gare TGV…) et des investissements en termes de sécurité. La droite aurait pu calibrer ce projet d’une manière radicalement différente : mais le copinage aura eu raison de notre tissu commercial.

 

* Transport à Haut Niveau de Services

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*